Semaine raquettes en itinérant dans les Encantats -8/15 avril 2017

 

                 Les Encantats portent bien leur  nom : Enchanteurs !

 

C'est Christine Capmau qui nous propose cette semaine. Nous sommes 10, La parité est presque respectée : Christine C . Brigitte L, Hélène D F, Clémence, Martine P, Edith
Guy P, Patrick L, Jean Marie B, Jacques T.


J1 -Samedi 8 : Granquié/ Castres/Artiès, pont de Rieussec : 256 km
Pique  nique , navette de voitures vers la vallée de Saboredo. Départ à 14h30 du Parking
Nous atteignons le refuge de la Restanca, à 16h30 : 600 m de dénivelé en 2h00  « avec les gros sacs et  les raquettes sur le dos " ajoute Guy. Nous arrivons au refuge, sans mettre les raquettes. Le refuge est un plutôt vétuste, mais les pères aubergistes Mariano y Josep sont très accueillants et le dîner copieux. Orage et averse de neige en soirée.

 

J2 : dimanche 9- La nuit est plus ou moins bonne selon les uns et les autres  dans notre dortoir de 10,  le "Besiberro ". Grand beau temps au réveil. Pt dej à 7.45 , départ à 9h 

Un couloir gelé nous arrête. JMarie nous propose  des exercices pour attendre le dégel 

Nous décidons que les crampons, laissés dans les voitures seraient bien utiles pour poursuivre la semaine. Christine, ,Jacques et Patrick se dévouent pour redescendre les chercher. Nous restons 7 et poursuivons nos travaux pratiques en attendant le dégel : nœuds, manœuvres de corde, auto assurance, auto blocage etc, plus efficace sûrement qu'un élastique de caleçon…

Nous repartons vers le Lac Delmar : 370m de dénivelé en prenant un certain risque dans une pente à 30* avec une longue partie en traversée craignos. Clémence et Hélène préfèrent  redescendre. Nous sommes 5 à atteindre le lac. Guy nous fait une trace de warrior dans ce terrain raide de  neige pourrie. Pique nique rapide avant de redescendre par un autre côté  retrouver les copines et faire une vraie pose au soleil avant de regagner La Restanca, à 3h1/2. Les 3 camarades pourvoyeurs de crampons arrivent juste après nous et juste avant la pluie. Merci à eux 3. 2ème nuit à La Restanca. Ce soir, c'est couscous et nous sommes les seuls au refuge.

 

J3 Lundi 10 Avril : dép 9h. La journée commence par 500 m de dénivelé dans un vallon bien raide. Nous faisons ensuite une pose à 11h au col de La Crestada 2500m, au dessus du grand lac des Monges. Le panorama est de toute beauté. Pique nique sous le col à l'abris du vent face  de aiguilles de Travesani. Nouvelle pose au soleil pour ne pas arriver trop tôt au refuge de Ventosa (2220m d'alt)où nous sommes un peu après 15h. Martine et JMarie vont reconnaître le départ du lendemain. Le reste de la troupe bavarde, lézarde au soleil . Certaines font une toilette de chat au tuyau d'eau gelée, ici, pas de douche.

 

J4 mardi 11-Départ tranquille du refuge Ventosa à 9 h sans stress. Grand grand soleil. Crampon , Pas crampons ? Nous les utiliserons au départ, puis nous continuerons un peu à pied avant de remettre  les raquettes au bord d'un ruisseau enchanteur que nous remontons. Un bon raidillon nous amène 520m de dénivelé plus haut. Vers 13 h, nous pique niquons sur des rochers au Col de Colomers, à 2600m. Décor magique et... les portables passent!

Descente vers le refuge de Colomers oú nous sommes à 16 h.Journée magnifique.

Le refuge est beau, la douche excellente et le dîner soigné : truite, mousse au chocolat 

 

J5 Merc 12. 

Départ à l'heure habituelle par grand soleil, à 9h. Nous franchissons la digue de l'ancien refuge de Colomers et cheminons le long de ruisseaux et de lacs que nous ne nous risquons pas à traverser. Patrick nous apprend que les pins à crochets s'arrêtent à 2500m, avant l'étage alpin. Nous observons quelques traces : ours, lièvres ! Un vallon / couloir bien pentu à 30* et nous arrivons à 13h au col de La Raterra 2565m c'est l'endroit idéal pour notre pose pic nic d'une bonne heure en plein cagnard. Nous sommes soit disant à 1h du refuge d'Amitges. Nous descendons plus bas que le refuge et avons droit à une bonne grimpette jusqu'à ses 2380m. Nous arrivons à 16h45  - 1h59 depuis le départ, 720m de dénivelé. C'est la plus grosse mais non moins superbe journée

 

J6 jeudi 13

Un excellent petit déjeuner puis  nous partons du refuge Amitges à l'heure militaire : 9heures ! Nous remontons un vallon parfois raide en crampons.

A 2600, les troupes se séparent: Hélène reste à la salle à manger, Christine et Patrick vont vers l'aiguille de Saboredo par le Sud jusqu'à 2740m Nous sommes 8 à monter  un peu au  dessus du col d'Amitges : 2776m.,

425 m de dénivelé. C'est magnifique ! Martine et Jacques continuent seuls jusqu'au pic de Saboredo 2840m.

Nous nous retrouvons tous à notre superbe salle à manger 2600 vers midi 1/4. Comme chaque jour, pic nic tranquille et farniente au grand soleil.

Vers14 h, nous redescendons vers le refuge Amitges. La neige est pourrie, certains descendent en raquettes, d'autres en crampons, d'autres en chaussures. Nous  sommes au refuge à 15 h environ : douche, bière, soleil sur la terrasse, on en profite, la météo n'est pas très bonne pour demain, notre dernier jour. Nous passons une 2ème nuit à Amitges

 

J7 vendredi 14

Depuis le refuge, nous descendons en zig zag, en raquettes dans la jolie vallée boisée de la Ruda. Nous déchaussons sur la route, les derniers 2 kms sur la route sont casse pattes Nous sommes aux voitures à 14h45, à 1650m.    Nous passons à Baccheira et buvons un pot à  Arties en attendant Guy et Jacques qui ont été chercher la voiture  de Jacques restée à pont de Ressec, point de départ de notre semaine. Les 3 voitures reprennent la route du retour à 16h45. Il reste 3h1/2 de route pour être au bercail.