Camp d’été aux Contamines-Montjoie (4 août - 10 août 2019)

 

Camp d’été aux Contamines-Montjoie du 4 au 10 août 2019

 

 

Le village des Contamines-Montjoie fait partie du Massif du Mont Blanc, mais il a l’avantage de se trouver à l’abri des hordes de touristes de la vallée de Chamonix ; nous avons pu apprécier son authenticité, ses prairies d’alpages peuplées de troupeaux de vaches Abondance ou Montbéliarde dont le lait servira à la fabrication de Beaufort, ses villages fleuris, ses chalets en bois, ses forêts d’épicéas, ses paysages alpins au pied de l’aiguille de Bionassay et des dômes de Miage ;

 

Une superbe randonnée au Mont Joly suivie d’une traversée jusqu’ à l’aiguille Croche, nous a mis en condition avec 1200 m de dénivelé positif mais surtout des panoramas somptueux sur le massif du Mt Blanc, la chaîne des Aravis, le Beaufortain et sa Pierra Menta si caractéristique, la Vanoise dans le lointain.

 

Le lendemain, excursion aux Lacs Jovet, avec une première partie sur la route du TMB (tour du Mt Blanc), très fréquentée, beaucoup d’asiatiques et des sacs à dos de taille impressionnante ; la deuxième partie nous éloignera de la foule pour retrouver des havres de paix au bord des lacs au pied du Mt Tondu.

 

La journée de pluie qui a suivi nous a permis de découvrir le fond de vallée avec ses parcours et animations diverses adaptés aux familles, et la belle chapelle de style baroque savoyard de Notre Dame de la Gorge .

 

L’alpinisme était aussi au programme, le dôme de Miage étant en condition, nous montons jusqu’au Refuge des Conscrits dont l’accès est en lui-même une belle course avec ses 1550 m de dénivelé et un sentier alpin avec cordes fixes et passage sur passerelle aérienne ; nous prenons conscience du recul des glaciers : le glacier de Trélatête , avec ses 7kms de long, est le troisième plus long de France, et laisse dans sa partie basse des reliefs tourmentés autrefois habités par la glace, obligeant la création de nouveaux itinéraires, sur les moraines quelques 200 à 300 m au dessus du lit originel du glacier ; autre conséquence, certains itinéraires ne peuvent plus se faire en raison de leur dangerosité, ainsi la traversée des dômes irréalisable au mois d’août du fait des crevasses ouvertes ; le lendemain, le dôme ne sera pas atteint mais l’ambiance et le parcours sur le glacier en font une course d’ envergure.

 

Les randonneurs termineront la semaine par une balade idyllique aux chalets de Miage et poursuite pour certains vers le refuge du Plan des Glaciers ;

 

Belle semaine, bien remplie, toujours à la découverte de nouveaux coins des Alpes qui, mis bout à bout au fil des ans, nous permettent de compléter le puzzle des différents massifs, sommets et vallées.

 

Merci Jacques