Calanques le 26/27/28 mai 2012

Magnifique weekend de la pentecôte dans les calanques, où nous avons fait trois longues voies, dans un univers assez paradisiaque avec la mer pour unique décor. Le soleil, enfin généreux, était de la partie et c'est avec un immense plaisir que nous avons évolué   dans ces falaises calcaires, lumineuses et ciselées, même si le rocher était parfois  glissant à cause de la patine. Nous étions 8 et nous sommes répartis sur 3  cordées :

-Marie-Lise, Christine, Brigitte,

-Chantal, Monique,

-Dominique, Jean-Marie, Nicole.

 

1er jour : le bec de Sormiou.

Nous étions plein d’enthousiasme sur le départ pour l’extrême bec de Sormiou mais le passage dans la grotte nous a vite calmés ! L’itinéraire dans la fissure très humide et très glissante nous a un peu séchés même si Marie-Lise avait pris soin d’installer une main courante et des dégaines. Un petit rappel sur la mer, une traversée sur une vire proche de l’eau et nous mangeons sur le bec …de Sormiou, loin des touristes , face au grand large, avec une vue imprenable sur les iles du Frioul. Seconde partie de notre itinéraire, nous avons gravi un pilier assez raide en 4c (faut pas trop se fier aux cotations dans ce pays et compter toujours une …voire deux cotations de plus). Nous avons terminé en corde tendue sur le sommet. Sur le retour une petite pause méritée dans la calanque de Sormiou avant de retrouver la voiture au parking ( une bonne heure de marche pour le retour avec un petit dénivelé sympathique). Retour de nuit au camping .

2 éme jour : la Saphir D’en Vau

La Saphir porte bien son nom, c’est un magnifique itinéraire avec une vue plongeante sur la calanque bleu-turquoise d’en Vau, en 4 longueurs. Tout le long du parcours, on domine la Calanque et on voit toute l’agitation menée dans ce lieu très touristique , installation des  baigneurs, arrivées des bateaux, kayaks etc …

Repas en haut de la voie et retour par la calanque de Port Miou, où ferons une pause baignades et papotages. Petite marche encore pour retrouver les voitures sur le parking de la calanque de Port-Pin.

3ème jour : voie de l’atelier bleu au bec de l’aigle à la Ciotat.

Démontage du camp et nous rendons à la Ciotat. De loin, nous apercevons le rocher que nous allons escalader, sorte de monticule de terre ressemblant au terril charbonneux du nord de la France, posé au bord de l’eau, très différent de la roche  claire et calcaire dans laquelle nous avons évolué. C’est surprenant, c’est du grès aggloméré et ça tient ! Nous démarrons par un long rappel qui nous mène au pied de la voie, puis grimperons dans une fissure pour rejoindre le sommet. C’est une voie facile, de plusieurs longueurs, qui domine une superbe calanque où l’on peut voir défiler les amateurs de sports aquatiques. Retour et petit repas sympathique dans une calanque de la Ciotat.


Un grand merci à Marie-Lise , toujours pour sa patience!

Une mention spéciale aux filles Monique et Chantal qui ont fait du bon boulot , en cordée autonome sur les 3  voies. Bravo les filles !!

Un grand merci aussi à Dominique, du club de Graulhet, venu en renfort de Marie-Lise, qui a nous fait découvrir son « coin ». Patient et pédagogue, Dominique a été adopté à l’unanimité par le Président et ses filles. Nous espérons le revoir sur d’autres actions!!

Brigitte