24 Traversée des causses mai 2014

C’est finalement à 13, Edith, Hélène, Martine, Mireille, Monique, Nelly, Gilles, Guy, Jean, Jean-Marie, Jean-Paul, Jacques B, Jacques T. (Patrick soignant ses trois côtes) que nous sommes partis gaiement à la découverte de la richesse et la diversité des paysages du Massif Central.

 

En une semaine, nous avons traversé les Grands Causses depuis les Gorges du Tarn jusqu’à celles de la Vis, gravi le Mont Aigoual, vigie cévenole sous un magnifique arc en ciel, descendu à travers les vastes forêts de hêtres et de sapins vers les plaines du Languedoc et ses vignobles pour atteindre au bout de 140 km de marche St-Guilhem le Désert et son abbaye de Gellone, cachée dans la vallée du Bout du Monde depuis plus de 1200 ans.

 

Un itinéraire très riche, avec un nouveau site à découvrir chaque jour, dans une excellente ambiance et une météo très favorable. Nous avons apprécié les paysages, l’accueil convivial, la gastronomie, les senteurs de genêts et de lavande et la chaleur méditerranéenne.

 

La première étape nous a amenés de Sainte Enimie, nichée au fond des gorges du Tarn, jusqu’au hameau perdu de Nivoliers à travers le spectaculaire Causse Méjean. (16.4 km Dénivelées : positive +755m négative -250m temps total 5H16 )

 

Le lendemain, après avoir admiré les chevaux sauvages de Przewalski, nous avons découvert le site exceptionnel de Nîmes le Vieux, relief constitué de rochers dolomitiques ruiniformes aux formes étranges. Nous avons terminé par la descente dans les gorges de la Jonte à Meyrueis. (22 km Dénivelées : positive +540m négative -755m temps total 8H02 )

 

Le mercredi a été consacré à la montée vers le Mont Aigoual, entre genêts odorants et magnifiques points de vue. Dans la soirée, alors que nous étions bien abrités dans la salle de restaurant panoramique, les éléments déchainés, pluie, grêle, arcs en ciel, ont confirmé la réputation de l’Aigoual. (20.6 km Dénivelées : positive +1080m négative -210m temps total 7H16 )

 

Nous avons attaqué ensuite la longue descente vers la vallée profonde du Vigan, à travers les hêtres et les sapins de la forêt domaniale de l'Aigoual. Notre étape s’est terminée dans la confortable Auberge Cocagne d’Avèze.

(22.9 km Dénivelées : positive +240 m négative -1450m temps total 7H52 )

 

Le vendredi, une rude montée nous a amené sur le Causse de Blandas aux magnifiques chemins ancestraux avant d’admirer le méandre asséché du superbe cirque de Navacelles, pour faire étape au creux du cirque après une très belle descente.

(20.6 km Dénivelées : positive +680m négative -580m temps total 7H47 )

 

L'itinéraire suit à mi-pente les gorges de la Vis qui creuse ses nombreux méandres dans des gorges profondes, puis remonte sur le causse du Larzac jusqu'à St Maurice de Navacelles pour aboutir enfin au hameau isolé de Natges.

(21.8 km Dénivelées : positive +545m négative -425m temps total 7H21 )

 

La dernière étape nous a fait découvrir le Cirque de la Séranne, le col des Lavagnes dominé par le Mt St-Baudille, puis la belle forêt de pins de Salzmann de Saint Guilhem, le cap du Ginestet et l'ermitage de Belle Grâce, avant de descendre vers le Cirque de l'Infernet et St Guilhem le Désert, terme de notre randonnée.

(18 km Dénivelées : positive +465m négative -815m temps total 6H13 )