60 Tour des Baronnies provençales octobre 2018

 

TOUR DES BARONNIES PROVENÇALES

 

Du 20 au 28 octobre 2018

 

   Connaissez-vous la Tanche de Nyons ? La montagne d’Angèle où nichent plus de 130 vautours fauves ? Et le col des Tunes près de Poët-en-Percip ?

 

   Eh bien, c’est durant ce séjour itinérant dans les Baronnies provençales et grâce à Christine que nous avons fait ces nombreuses découvertes !

 

   Située dans le Sud de la Drôme entre Orange et Gap, cette région est au croisement d’influences provençales et alpines.

Provençales pour son climat méditerranéen et ses produits du terroir comme la Tanche de Nyons (ce n’est pas un poisson mais une olive noire qui fait la richesse de ce territoire). Ici il faut dire que l’on déguste plus l’huile d’olive que le vin !

Les influences alpines se retrouvent surtout dans un relief préalpin, composé de moyennes montagnes plissées et de profonds canyons.

 

   Même si l’empreinte de l’homme est présente avec les nombreux champs de lavande, la culture de l’abricot, la cerise, les noix, le vin, le tilleul, le chêne truffier, c’est une région éloignée des centres de communication qui reste sauvage et peu touristique en cette saison... malgré la création du parc naturel régional des Baronnies en 2015.

 

   Nous avons quitté Castres le 20 octobre, nous étions six : Elise, Monique, Christine, Jacques, Patrick, Brigitte.

Après un arrêt à Nyons pour déguster les huiles d’olives et la Grihète (c’est la bière locale) nous retrouvons Laure, du CAF de Toulouse à Saint-Jalle. Christine s’inquiète de la différence d’âge ! Laure est plus jeune que nous. Nous lui annonçons la couleur : « Ok nous sommes vieux, mais tu sais on peut être vieux à 30 ans ! Et puis nous, nous avons le mérite d’être là !». Voilà c’est dit !

Nous passerons de bons moments à rire avec Laure boute-en-train du groupe qui semble avoir apprécié son séjour avec « les vieux » de Castres Montagne ! Nous comptons la revoir rapidement parmi nous !

 

   Une boucle de sept jours, avec des étapes en moyenne de 20 km pour un dénivelé moyen de 800 m a suivi l’itinéraire suivant : Sainte Jalle / Buis les Baronnies / Vergol / St Auban sur l’Ouvèze / Verclause / Rémuzat / Villeperdrix / Sainte Jalle.

 

   Un grand merci à Christine qui a organisé le séjour. Elle avait même commandé du soleil, il a été au rendez-vous jusqu’au vendredi ! Le samedi, c’est le mauvais temps qui s’est installé, nous avons profité pour remplir le coffre de la voiture d’huile d’olive « Tanche »  pressée au Moulin de Jouve.

 

   Nous retiendrons de ce superbe séjour les haltes dans les magnifiques villages fortifiés et perchés où la pierre blanche domine, les gîtes d’étape confortables et chaleureux avec des propriétaires qui prennent à cœur de satisfaire et d’expliquer la région à leurs hôtes, les paysages différents tantôt dans les bois, tantôt sur la crête, tantôt sur un petit sentier en balcon, tantôt sur une piste avec toujours le Mont Ventoux en fond de décor, et les odeurs de lavande, de thym et de romarin qui nous ont accompagnés tout le long du séjour.

En prime une belle ambiance de groupe qui a favorisé la réussite du séjour !

 

Brigitte.