79 Le GR5 de Termignon à Aime

 

GR5 Termignon (Maurienne) Le Valezan Aime (Tarentaise)

5ème édition, du 12 au 16 septembre 2019

 

 

Marie-Cécile, Marie-Josée, Martine, Janine, Jean-Marie, Guy, Jacques, Patrick.

 

Jeudi c'est en taxi, ayant abandonné nos voitures à l'auberge Le Valezan que nous atteignons le point de départ de notre cheminement sur le GR5 : oratoire St Antoine au dessus de Termignon.

 

Montée relativement paisible, il faut se mettre en jambes, passage devant la chapelle Ste Marguerite, fermée. Pose pique nique au refuge du Plan du Lac et là....nos yeux pétillent, la chaîne alpine se dévoile du sud au nord : Dent Parachée, Roche Ferran, Pointe de la Rechasse, la Grande Casse, La Grande Motte et j'en oublie ! Les amateurs de 3000 en bavent !

 

Arrivée au refuge d'Entre deux Eaux 2120 m...il ferme le lendemain.

 

Bilan 305 m de positif pour 245 m de négatif.

Vendredi nous devons rejoindre "rapidement" le refuge de La Leisse à 2487 m en longeant suivant une longue courbe le torrent du même nom au dessous de le Grande Casse et Grande Motte. Un groupe trouvant cette étape trop courte nous quitte pour accéder au col de La Vanoise 400 m plus haut et un aller retour au niveau du pont de Croé Vie. Avec notre boss nous sommes deux à continuer tranquillement vers le refuge... construction d'un kern, observation des marmottes qui batifolent, lecture du paysage....Après avoir interrogé le gardien nous voilà repartis à l'assaut de ces belles montagnes : le col de Pierre Blanche 2842 m sera notre objectif : 425 m de dénivelé dans un splendide décor minéral. Une autre vue s'offre à nous : Grand Roc Noir, Pointe du Vallonnet son glacier, Pointe des Broès... Ces 3000 attirent Patrick... Le Roc Blanc est à portée de main...nous le surveillons et radieux il atteint les 3076 m de son sommet ! Tout le monde se retrouve au refuge, plus de bière...mais pastis ! (l'abus d'alcool est dangereux pour la santé).

Samedi grosse journée annoncée, 830 m de montée pour 725 de descente, chaleur écrasante et sac qui semble de plus en plus lourd ! Mais quelle récompense :  rencontre d'une jeune, jolie bergère, son troupeau de 500 brebis, son border colie, ses 4 patous qui tout en surveillant nous ont accompagnés et apprivoisés un moment. Découverte de touffes d'edelweiss. Vue imprenable au col de La Leisse sur la chaine alpine, Mont Blanc, Grandes Jorrasses, Dent du Géant....splendide dans un ciel émeraude éclairé par un soleil de plomb. Petit arrêt à Tigne Valclaret au pied du funiculaire sous terrain de La Grande Motte pour se ressourcer avant d'attaquer la rude montée vers le col du Palet. Ouf ! Le refuge est juste en contre bas.

 

Dimanche nous quittons ce refuge et sa charmante gardienne pour atteindre 1000 m plus bas le chalet refuge de Rosuel. Beau parterre de linaigrettes autour du lac de Grattaleu, que de la descente...ce n'est pas possible ! Petite variante vers les Chalets des Aimes pour certains pose café au refuge Entre le Lac au bord du lac de La Plagne, variante plus importante pour les autres vers le col de la Grassaz.

 

Beau sentier longeant le lac puis le torrent du Ponturin où les truites, saumons de fontaine, ombles chevaliers sont au rendez vous...il n'y a qu'à compter le nombre de pêcheurs et observer l'eau cristalline.

 

Nous marchons un long moment entourés de Tarines et d'Abondances au rythme de leur clarine. Au dessus de nos têtes se dresse du haut de ses 3779 m le Mont Pourri lâchant sa glace transformée en une multitude de cascades.

 

Beaucoup de monde le long de cette fin d'étape...le chalet refuge de Rosuel bien intégré  au paysage (mais hélas fermé en hiver) et son immense parking ne sont pas loin.

Lundi encore beaucoup de descente pour rejoindre Bellentre 875 m avant l'ultime remontée de 460 m et retrouver nos véhicules.

 

Belles découvertes toujours : les Lanches vestiges d'anciennes mines de plomb argentifère, l'allée grandioses de mélèzes âgés de 200 ans conduisant au "palais". Le Moulin village savoyard authentique. Landry, son église baroque St Michel avec son clocher à bulbe typique.

 

Pique nique au bord de l'Isère. Dernier coup de nez pour finir en beauté dans ce splendide village et superbe confortable accueillante auberge de Valezan. PATRICK encore une fois grâce à ton organisation sans faille, ta disponibilité, ton calme, nous avons passé hors du temps une semaine inoubliable....Merci pour tout cela !

 

A bientôt sur nos beaux sentiers.

 

Janine