Traversée des Bauges: de Chambéry à Annecy

du 2 au 9 mars 2014.

Dimanche 2 mars : Castres – Chambéry :

 

Nous sommes 4 au départ de Castres : Monique, Christine, Jacques et Brigitte. Nous récupérons Jean-Marie à Montélimar, bien enrhumé !

Le séjour sera marqué, par la magnificence et la variété  des paysages  mais aussi par les toux, les éternuements, les nez qui coulent, les « vous reste-t’il des mouchoirs ». En effet, Jean-Marie toujours très généreux partagera son rhume avec l'ensemble de l'équipe!

En fin d'après-midi, nous arrivons à Aix-les-Bains. Une courte  balade nous mène au lac du Bourget, nous passerons la  nuit à l’auberge de jeunesse .

 

 

 

 

Lundi 3 mars : Lovettaz – Les Déserts: 

D+ : 830 m. D - : 660 m. 6h de marche

 

Transfert en voiture au parking de Lovettaz. Il pleut mais cela ne durera pas. A 900 m,  nous chaussons nos raquettes et nous sommes ravis d’évoluer dans un paysage sauvage recouvert par la neige. Il fait froid et le repas sera rapide au col de la Doria (1 138 m).  Montée  à la Croix du Nivolet (1 590 m), qui domine le ville de Chambéry puis descente au village des Déserts, à l’hôtel du Margériaz – La Combe -

 

 

 

 

Mardi 4 mars : Les Déserts – Aillon Le Vieux

D+ : 1 030 m. D - : 1 090 m. 11h de marche

 

Beaucoup de neige est tombée durant la nuit, ce qui va compliquer cette journée. L’itinéraire d’été indique le col de la Verne en deux heures. Nous trouverons ce col après cinq heures et demi de marche, grâce au JPS et en bataillant, à tour de rôle , dans la neige pour faire la trace. Exténués,  nous arrivons près d' Aillon mais il reste encore de la route à faire. Le propriétaire de la chambre d’hôte, 87 ans, viendra nous chercher,  nous serons six, plus les sacs ,  dans la 306 de monsieur Petit-Barat. 

 

Mercredi 5 mars : Aillon Le Vieux - Jarsy

D+ : 925 m. D - : 985 m. 6h de marche

 

La grosse marche de la veille se fait sentir, nous espérons une journée plus clémente avec une trace bien faite. Nous remontons par l'ancien monastère des Chartreux, pour atteindre le Col de la Fullie (1338 m). Magnifique vue sur les grands sommets des Bauges (Pécloz, Arcalod et Trélod). Nous descendons ensuite par un sentier en balcon où nous dominons une  splendide vallée glaciaire. Une dernière montée nous conduit au village de Jarsy.  Nous serons accueillis comme des rois et le repas sera servi  dans notre appartement!

 

 

 

Jeudi 6 mars : Jarsy - Arith

D+ : 685 m. D - : 985 m. 6 h de marche pour les garçons et 10h de marche pour les filles.

 

Têtues et bien décidées à mener le programme dans son intégralité, ce sera une journée de 10h pour les filles. Nous perdons Jacques au Cul-du-bois, nous le retrouverons dans la soirée au gîte d’étape à Arith.  Montée dans la vallée de Doucy en Bauges, pour atteindre le Golet (1329 m)puis une  douce descente nous conduit au hameau de Mont Devant, aux maisons typiquement baujues.

(Une maison baujue a une toiture particulièrement importante. L'avance du toit permet ainsi de circuler devant les bâtiments à l'abri des intempéries. Les tavalans sont ces balcons en bois suspendus que l'on retrouve sur certaines habitations. Le terme de tavalan désigne plus précisément les bois naturellement recourbés par la neige qui sont utilisés ici. Ces balcons abrités permettent avant tout de faire sécher les fagots de bois à l'abri de la pluie ou de la neige).

Hébergement à la Fruitière d’Arith où nous retrouvons fortuitement Sylviane et Marc rencontrés l’an dernier en Chartreuse. 

Vendredi 7 mars : Arith – refuge du Semnoz

D+ : 1 300 m. D - : 305 m. 7h de marche

 

Une agréable ascension sur la voie romaine nous permet d'atteindre les alpages du Semnoz. Nous cheminons ensuite sur les crêtes pour rejoindre le Crêt de Châtillon (1 699 m). Du sommet, nous découvrons le Mont Blanc et toutes les Alpes.  Nous sommes dans la station du Semnoz, où se pratique le ski alpin et le ski nordique. Hébergement au refuge du Semnoz.

 

Samedi 8 mars : Refuge du Semnoz -Annecy

D+ : 220 m. D - : 1 275 m. 7h de marche

 

La journée est consacrée à la longue descente par la croupe boisée du Semnoz. Un superbe sentier en balcon nous mène jusque dans les faubourgs d'Annecy où se termine notre périple. Visite nocture de la magnifique ville de d'Annecy puis hébergement à l’auberge de jeunesse d’Annecy.

 

Dimanche 9 mars :

 

Un petit tour au marché d'Annecy pour ramener quelques fromages, puis bus jusqu'à Chambery et retour sur le Tarn.