Semaine raid raquettes dans la vallée de la Clarée du 7 au 14 février 2015

Jour 1 : premier contact avec la vallée de Névache (la vallée enneigée) ou de la Clarée (la rivière aux eaux limpides), ses refuges douillets et authentiques et ses bonnes tables. La neige est au rendez-vous et le soleil aussi ...



Jour 2 : Une première montée au refuge puis au col de Buffère -sous le blizzard- pour une première et somptueuse vue sur le massif des Ecrins enneigé ...


Jour 3 : Descente droit dans la pente à travers la forêt de mélèzes jusqu'à la Clarée avant d'attaquer la remontée sur le refuge du Chardonnet et le col du Raisin -le nez sur la Barre des Ecrins ...



 

 

Jour 4 : redescente dans la vallée et remontée -hors traces- sur les lacs Laramond et du Serpent. On prend de la hauteur et le panorama est immense : en avant plan, les Cerces et en arrière plan, les Ecrins ...



Jour 5 : montée au spartiate refuge des Drayères, puis au seuil des Rochilles, pour une déambulation dans un relief complexe sculpté par le vent. Nous naviguons seuls au monde face à la perspective ouverte par les lacs rond et du Ban, et bornée à notre gauche (au sud) par les tours de Notre Dame et à notre droite (au nord) par le Pic de l'Aigle ...





Jour 6 : Nous sommes en grande forme et en lieu et place du col des Muandes, nous filons le train à un groupe de skieurs de randonnée pour monter plus haut, à une échancrure tout à côté du Rocher de la Grande tempête pour admirer le Mont Thabor et la vallée Etroite. Après une longue descente et une réconfortante pause thé aux Chalets de Laval,  nous regagnons le sympathique refuge de Ricou à la nuit tombante ...

Jour 7 : Le retour à Névache par le fond de la vallée manque un peu de saveur. Aussi nous décidons à l'unanimité de prendre un raccourci (= nous remontons aux refuges du Chardonnet et de Buffère) par la traversée de Casse Pinière -hors traces- à l'affût de passages où nous faufiler, dans des pentes acceptables pour nos raquettes.